Les blés de Maugrétout-Walcourt

29 Juin, 2021

Dimanche 28 juin, j’ai visité des champs de variétés anciennes chez Bruno, à Walcourt. Comme vous pouvez le constater, les tiges sont très hautes. Ce sont des céréales qui n’ont pas été modifiées génétiquement. L’agriculteur est un passionné et il transmet sa passion aux autres agriculteurs venus des 4 coins de la Belgique pour le soutenir et échanger leurs expériences. Cultiver n’est pas la seule passion de Bruno. Il a aussi installé un moulin Astrié (meules) pour moudre ses céréales. Vivement la bonne farine bourrée de minéraux!

Bruno, le paysan-meunier devant son champs de Khorasan
Voici du blé de Khorasan, cousin du blé dur. On dirait un scoubidou avec sa tige ondulée! Il contient pas mal de sélénium. Vous le connaissez sans doute sous la marque déposée “Kamut” Son rendement est assez faible.
Ceci est le petit épeautre ou engrain. Une des premières céréale domestiquée par l’homme il y a près de 10.000 ans. L’engrain est riche en acides aminés essentiels et oligo-éléments. Le pain est très goûteux avec une mie jaune d’or.
Cultiver des hautes tiges entraine parfois des difficultés comme ici, la verse ou les blés couchés. Heureusement, le moissonnage est tout de même possible.
Devant des épis de seigle…aussi grands que moi!

3 Commentaires

  1. Bravo pour ce reportage photos….

    C’est rassurant de savoir que de vrais paysans cultivent avec amour, des variétés anciennes….
    Le moulin proche des champs de céréales, la farine riche en minéraux et les mains de Lola pour confectionner des miches
    délicieuses, que demander de plus?

    Bonnes vacances reposantes à la boulangère…

    Réponse
  2. Je suis intéressé par la farine petit épeautre… Comment se la procurer ?

    Réponse
    • Bonjour,

      vous pouvez joindre Bruno du Moulin de Maugrétout à ce numéro: 0495/326907
      Bien à vous

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D’autres articles similaires…

Bon anniversaire aux Miches

Bon anniversaire aux Miches

Il y a un an, le 16 février 2020, j’inaugurais mon atelier. Nous étions réunis autour d’un verre de vin avec du...